dimanche 30 novembre 2014

Gros sur la patate



J'avais envie d'en parler, parce que c'est dans la tête, dans le cœur, on y pense, la journée, la nuit ...

Il y a des évènements plus ou moins joyeux dans notre métier vous le saviez, moi aussi et pourtant à chaque fois ça me touche et jamais le temps d'en parler avec la sage-femme avec qui j'étais à ce moment là.

Il y a deux jours de ça, j'accompagnais un couple dont l'enfant avait une grave malformation qui contre-indiquait la poursuite de la grossesse, je participais donc au fœticide (rien que ce mot me donne des frissons) de leur Ptit Lou' et à l'accouchement de celui-ci au terme de 6 mois et demi de grossesse.

J'ai toujours voulu faire ce métier pour pouvoir accompagner, rassurer, écouter les couples, et dans ces moments là je réalise vraiment que notre présence est indispensable et que nous restons des humains et que la parole reste le plus beau protocole personnalisé de chaque sage-femme ...
Ce couple m'a beaucoup touché, aussi triste et effondré l'un comme l'autre c'est pour ça que je vous en parle ici car je vous dit tout. J'espère de tout cœur, qu'ils arriveront à surmonter cette épreuve de la vie et peut-être que je les recroiserai dans quelques années pour un heureux évènement...

Et puis, j'apprenais en début de semaine par une copine, le décès d'une de mes patientes dont je me suis occupée lors de deux gardes en salle de naissance. Elle est décédée quelques jours après avoir accouché de son bout d'choux, elle avait déjà un enfant... Je pense fort à sa famille, elle n'allait déjà pas très bien lorsque je la suivais mais je pense que les médecins ont réagis beaucoup trop tard... c'est triste.

C'était les deux choses dont je voulais vous parler aujourd'hui, car le métier de sage-femme c'est aussi ça, mais pas que je vous rassure ...

Cette nuit, j'étais de garde et je n'ai jamais eu une garde aussi chargée alors que pourtant j'attire quand même les accouchements. C'est pour vous dire !
Les couples arrivaient en masse, je pense qu'il y avait un bus à l'entrée des urgences maternité avec un chauffeur qui donnait le top départ aux dames : "allez c'est-à vous GO GO GO !"
Pendant une nuit entière, nous avons pas chaumé :

- un accouchement d'une dame pour son premier bébé, qui est arrivée à dilatation complète
- un accouchement de JuJu (jumeaux!) à 6 mois de grossesse, elle, est arrivée à 8 cm de dilatation.
- un accouchement d'une autre dame pour son premier bébé (beau bébé de 4 620g).
- 5 ou 6 péridurales de posées
- En tout, 7 ou 8 accouchements + la surveillance de plusieurs dames en travail

Quand nous voyons les collègues de jour arrivées, on aurait presque envie de les serrer fort dans nos bras !!!
Et puis après toutes ses aventures, je suis partie pour un gros dodo ...

To be continued










1 commentaire:

  1. la vie c'est malheureusement aussi la mort... plein de bises ma fille

    RépondreSupprimer